Rencontrez notre équipe

NATHALIE RICHARD

Fondatrice & Directrice Générale

Je suis avant tout la fière maman d’un charmant grand garçon qui s’appelle David. Il est atteint de paralysie cérébrale, d’épilepsie, de diabète de type 1, de déficience intellectuelle, d’un trouble de digestion sévère (nourri partiellement par sonde d’alimentation entérale), d’un trouble sévère du langage, partiellement voyant et bien d’autres troubles découlant de la paralysie cérébrale. Depuis la naissance de mon fils, j’ai vécu bien des épreuves, qui m’ont fait grandir. J’ai passé à travers un divorce difficile pendant que mon fils était très mal en point, ainsi qu’une faillite personnelle, faute de ne pouvoir aller travailler à cause de la santé fragile de David. Après maintes chirurgies et hospitalisations, je peux maintenant dire qu’une certaine routine s’est installée sous notre toit, pour le plus grand bien de tous.

Dans ma vie passée (celle avant David), j’étudiais pour l’obtention d’un BACC en psychologie à l’Université du Québec à Montréal. Je désirais à ce moment me spécialiser auprès d’enfant ayant vécu des traumatismes importants. Comme la pomme ne tombe jamais bien loin de l’arbre, c’est un peu sans surprise que je réalise que je me spécialise maintenant auprès des parents ayant vécu un traumatisme. J’ai travaillé pendant plusieurs années comme adjointe administrative auprès de diverses compagnies. De là une de mes plus grandes forces; mon sens de l’organisation. J’en retire aussi un sens de la débrouillardise très développé, ce qui est non négligeable lorsqu’on se retrouve dans un monde inconnu parsemé d’obstacles !

J’ai un sincère désir d’aider les parents vivant avec un enfant handicapé. J’espère simplement pourvoir adoucir la peine que vous vivez, en vous donnant quelques outils indispensables afin de mieux affronter les épreuves. Je crois fermement qu’une vie pleine de bonheur est possible après l’annonce de l’handicap et de la maladie. Il faut se laisser du temps, s’entourer des bonnes personnes, et il faudra travailler fort, un jour à la fois. Le résultat en vaudra largement la peine, parole de maman heureuse!

Au plaisir de vous rencontrer,

Nathalie

CATHERINE GUÉRARD

Directrice adjointe

Par un beau jour du mois d’août 2018, alors que je peinturais la salle de bain des nouveaux locaux de l’organisme, notre chère Nathalie Richard, la tête remplie de projets et le sourire en coin, m’a fait une proposition pour le moins inattendue : me joindre à l’équipe de L’Étoile de Pacho et de devenir son adjointe à la direction. Je pense que sa phrase n’était pas terminée et que mon cœur lui répondait un immense OUI! Travaillant dans le milieu des personnes handicapées depuis plus de 6 ans, j’avais eu la chance de voir naître l’organisme et surtout, de le voir prendre son envol de façon spectaculaire et méritée, grâce au travail sans relâche de toute l’équipe d’employées, de bénévoles et de parents. Je constatais la nécessité d’un tel organisme et savais le rôle indéniable qu’il joue auprès des familles qu’il accompagne. C’est donc sans hésitation que j’ai eu envie de me joindre à l’équipe afin de pouvoir moi aussi, contribuer au bien-être des parents ayant des enfants handicapés.

Je n’ai pas d’enfant handicapé, je ne suis même pas maman, mais vous m’avez tout de même fait l’honneur de m’accueillir dans votre belle et grande famille ! C’est pourquoi je m’engage envers vous toutes et tous à joindre ma voix à la vôtre pour la défense de vos droits ainsi qu’à l’amélioration de la qualité de vie, des programmes et des services des enfants handicapés et de leurs familles.

Catherine

Danielle Snyder

Je suis une retraitée qui avait encore de l’énergie et qui voulait donner de son temps à une cause, un organisme qu’une ex-collègue de travail venait de mettre sur pied. Après plusieurs années de bénévolat et de participation aux grands événements de l’Étoile de Pacho, me voici maintenant employé à titre d’adjointe à la direction!

Vous me voyez derrière bien des courriels, la gestion des reçus d’impôt et des cotisations mais aussi tout autre tâche administrative connexe. Tout gestionnaire a un bras droit, moi je suis le ‘bras gauche’… Vous m’avez aussi vu à l’accueil lors des levées de fonds (j’ai tellement hâte qu’on puisse enfin tous se revoir). Ces événements me permettent d’associer des visages au nom des familles membres. Lors de ces événements, la dynamique, l’énergie et la joie de vivre du groupe sont pour moi source d’émerveillement. VOUS me faites du bien!

Vous êtes une belle rencontre dans ma vie et je souhaite que ma contribution permette à la mission de l’Étoile de Pacho de rayonner un peu plus à chaque jour!

VÉRONIQUE BILLETTE

Ergothérapeute auprès d’une clientèle avec des troubles de santé mentale pendant plusieurs années, j’ai décidé de mettre ma carrière en veilleuse pour me consacrer à ma mon fils, Adayel. Peu après sa naissance prématurée en 2015, il fut clair que de nombreux défis de santé se présentaient à nous. En effet, rapidement Adayel fut diagnostiqué avec la paralysie cérébrale découlant de sa prématurité et d’une récupération post-opératoire difficile pour une atrésie de l’œsophage. Sa première année de vie a été tout un processus de deuil, d’adaptation et d’accès aux ressources. Ce fut donc un soulagement lorsque je rencontrai Nathalie de l’étoile de Pacho, qui me guida sur l’accès aux ressources et me donna l’espoir de retrouver un quotidien plus équilibré. De plus, la participation aux groupes de soutien fut une bouffée d’air frais pour moi. Ceux-ci m’ont permis de partager avec des personnes qui vivent des situations similaires et rire de nos quotidiens hors de l’ordinaire.

Ainsi, maintenant qu’une certaine stabilité c’est établi et que mon fils sourit à la vie, je souhaite user de mon bagage professionnel et personnel pour accompagner des familles vivant des situations de handicap avec leur enfant. J’espère aussi pouvoir mettre à profit mes expériences de travail interculturel. Enfin, participer au développement d’un organisme si utile et fleurissant avec une équipe dynamique est une opportunité pour me réengager dans un travail stimulant.

Au plaisir de rire, échanger et travailler avec vous !

MARTINE CHARTRAND

Après une belle carrière en gestion hotellière, nous avons enfin réussi à concevoir notre premier enfant grâce à l’insémination. Après l’échographie de 20 semaines, quelques mesures anormales ont fait en sorte qu’on se retrouve dans le bureau d’un généticien au CHU Ste-Justine. Après plusieurs tests, échographies, IRM, amniocentèse, etc. ils soupçonnaient le syndrome de Joubert chez notre petit garçon. La confirmation du syndrome est venue alors que Kayden avait une semaine de vie. Plus de 33 jours en néonatalité, Kayden fait des apnées centrales, a un retard de développement globale, un manque de tonus, dysphagie et j’en passe.

Kayden est un petit garçon merveilleux. Il est souriant et de bonne humeur. C’est notre petit rayon de soleil. Son développement avance très bien. Il est un vrai combattant !

Je crois beaucoup que l’entraide entre parents dans la même situation fait une grosse différence. On s’est senti très seul face au diagnostic mais grâce aux organismes comme l’étoile de Pacho, on a réussi à sortir de notre solitude. Je désire aider d’autres familles à passer à travers les différentes étapes qu’un tel diagnostique peut apporter.

Au plaisir de vous aider !

Genevieve Turcotte

GENEVIÈVE TURCOTTE

Ma fille, Éloïse, a certainement été le centre de ma vie depuis sa naissance. J’ai dû faire le deuil d’une promotion, d’un emploi, d’un condo, de voyages, etc., etc., etc., Et j’ai été contrainte à m’acheter une voiture adaptée. Éloïse est atteinte du syndrome Coffin-Siris (SMARCB1). Cette belle maladie vient avec de l’hypotonie, laryngomalacie, gastroparésie, beaucoup de reflux, une scoliose sévère, des crises d’épilepsie, une déficience intellectuelle et motrice sévère et surtout plusieurs points d’interrogations.

Malgré tous mes diplômes, mes expériences de travail et mes nombreux voyages à travers le monde, je n’étais pas du tout préparée à devenir, en plus d’une nouvelle maman, un ergothérapeute, une physiothérapeute, une orthophoniste, une infirmière, une gestionnaire, une secrétaire, etc., pour ma fille. Et tous des nouveaux emplois non rémunérés!

Mais ma fille, qui est une force de la nature, une courageuse, une battante et certainement une petite princesse, m’en a appris beaucoup plus sur moi que ma vie d’avant. Malgré tous les défis, le stress et les peurs qui continuent de me poursuivent, j’ai décidé de m’offrir plus de temps entre autres en m’impliquant pour cette cause qui m’a aidé et qui le fait encore en me donnant l’opportunité de travailler et ainsi offrir mes connaissances et mes opinions en tant que membre d’une famille qui vit des défis particuliers avec une petite fille particulièrement extraordinaire.

FLORA KASYAN

Maman d’une petite fille, Alissa, né en 2016. Vivant avec un chromosome de plus, chromosome d’amour. Le diagnostic d’Alissa, Trisomie 21, était annoncé deux jours après la naissance. La grossesse parfaite, les suivis comme d’habitude, et boum! L’arrivée de Alissa a tout changé; le style, le rythme et la vision sur la vie. Ma fille était le premier enfant trisomique que je voyais de ma vie. Ça a apporté beaucoup de nouveau défis, de nouveaux apprentissages, mais aussi beaucoup d’amour, de patience et nouveaux amis que je n’aurais jamais rencontrés sinon.

Graphiste, voyageuse, blogueuse et passionnée de cuisine, j’ai dû tout mettre de côté pour faire de la place aux nombreux rendez-vous de ma fille. Vite après le congé de maternité, je me suis retrouvé seule, sans travail et sans aucun revenu. Jusqu’au jour où Nathalie m’a proposé de faire partie de l’équipe de L’Etoile de Pacho.

Aujourd’hui, j’y suis intervenante. Je partage mes connaissances avec les autres familles et j’apprends beaucoup en retour. C’est une nouvelle famille que je côtoie presque à tous les jours de la semaine; la famille de L’Étoile de Pacho!

ELISE CORMIER

En 2015 naissait mon merveilleux fils Théo, bébé prématuré de six semaines. Rien ne laissait présager de problème à la naissance, mais c’est à la veille de son premier anniversaire que nous avons eu le diagnostic de paralysie cérébrale de type diplégie spastique. Cette annonce a eu l’effet d’une bombe pour nous : Théo avait un handicap au niveau moteur et on ne pouvait prédire à quel point cette paralysie allait affecter son développement. Après 2 années très difficiles où les crises de larmes étaient quasiment omniprésentes, on peut dire que le pire est derrière, malgré les nombreux défis devant nous. Théo est un petit garçon charmant, allumé, amoureux de la musique qui nous comble de bonheur!

L’Étoile de Pacho a été pour moi une bouée de sauvetage au moment où je me retrouverais perdue, sans ressource et où j’avais besoin d’être entendue. Travaillant comme comédienne-chanteuse, je trouve que de m’impliquer dans cet organisme donne un sens et un nouvel équilibre dans ma vie. C’est donc avec un immense plaisir que je me joins à l’équipe afin de contribuer à cette cause qui me tient vraiment à cœur!

AMÉLIE DESAULNIERS

Gestionnaire engagée, professionnelle du marketing passionnée et maman d’une belle grande fille, rien ne présageait que ma vie allait entièrement basculer à la naissance de mon deuxième enfant. Contre toutes attentes, mon petit Édouard est né avec une mutation génétique très rare pour laquelle il existe aujourd’hui très peu de documentation, et aucun remède. L’Étoile de Pacho a accompagné ma famille avec douceur et empathie dans le processus d’acceptation du diagnostic de notre petit héros sur quatre roues.

Maintenant que la santé de mon enfant est plutôt stable, je souhaite contribuer à l’épanouissement et l’expansion d’un organisme qui fait une réelle différence auprès des familles comme la mienne. C’est à travers la gestion de divers projets spéciaux au sein de l’Étoile de Pacho, que je mets à contribution mon bagage personnel et professionnel dans le seul objectif de faire avancer la cause des enfants à besoin spéciaux.

Je crois pertinemment qu’en unissant nos forces, il est possible de faire avancer les choses.

ANNE ALEXANDRE

Bénévole à l’hôpital Sainte-Justine de Montréal dès l’âge de treize ans, infirmière en hygiène maternelle et en pédiatrie diplômée de Lausanne en Suisse, orthopédagogue puis direction d’établissements scolaires de la EMSB et de la CSDM : une carrière bien remplie et s’échelonnant sur une quarantaine d’années.

Si j’ai passé la majorité de ma carrière auprès de jeunes garçons et filles des Centre de Jeunesse, les dix dernières années ont été une sorte de retour aux sources puisque j’ai été directrice de l’école Victor-Doré pendant dix ans. Maintenant retraitée, je choisis de demeurer engagée dans une cause que j’ai appris à connaitre très intimement au fil des ans. J’y apporterai toute mon expertise, mon empathie et ma rigueur.

J’ai toujours eu la plus grande admiration et le plus grand respect pour les parents d’enfants lourdement handicapés. À titre de coordonnatrice du Programme d’accueil de L’Étoile de Pacho, je m’engage à écouter, à accompagner et à « faire la différence ».

FADWA BELAOUCH

Maman de 3 petits trésors.

Par une journée froide et enneigée Adam, mon premier bébé a vu le jour. Oups, non il n’a rien vu, il a été ramené à la vie après un arrêt respiratoire de 19min. Comme quoi les miracles, ça arrive, mais pour lui c’était avec beaucoup de séquelles : paralysie cérébrale, épilepsie, retard global du développement et asthme sévère qui l’emporta en mai 2018.

Mon deuil je l’ai fait dans cette chambre d’hôpital ou tout le monde est venu en courant quand le moniteur a commencé à sonner. J’ai compris à ce moment-là que ma vie avait changé pour toujours. J’ai vu ma vie défiler devant moi, mes rêves s’effacer et mon avenir noir qui s’annonçait à l’horizon. Ma peur venait de voir le jour.

Mais la réalité était tout autre, on a eu 7 ans et demi de bonheur avec lui, plein de défis et de batailles. Il était un vrai rayon de soleil. Je n’oublierai jamais son sourire quand j’entrais le matin dans sa chambre et ça me réchauffe le cœur chaque fois que j’y pense.

J’ai rencontré Nathalie Richard plusieurs fois depuis le décès de mon fils, elle était toujours souriante et prête à m’écouter. Quand j’ai vu l’annonce du poste d’intervenante, j’avais très envie de postuler, mais je me demandais si j’étais encore considérée un parent d’enfant handicapé? Je dirais maintenant que oui, c’est quelque chose qui nous marque pour toujours. C’est tout un apprentissage que j’ai fait grâce à Adam.

L’Étoile de Pacho a mis un baume sur mes plais, il m’a permis de revivre et de faire la seule chose dans laquelle j’excellais : m’occuper de vous afin de vous aider du mieux que je peux à défendre les intérêts de vos enfants.

JA Telenis

JOSÉE-ANNE TÉLÉNIS

J’étais acheteuse-adjointe pour un détaillant de vêtement avant la naissance de mon fils. J’ai mis cette carrière de côté pour m’occuper au maximum de son développement. Car parmi les grandes joies de devenir maman de mon Olivier adoré, il y a eu les diagnostics; syndrome du Beckwith-Wiedemann, paralysie cérébrale, hypotonie du tronc, strabisme, apnée du sommeil obstructive, dysarthrie et d’autres conditions associées. Ma deuxième vie a alors commencé.

Mon fils est un très joyeux garçon qui participe vraiment bien dans toutes les thérapies. Cette force en lui m’a beaucoup aidé à faire face à tout ce que je vivais. De plus, lorsque j’ai commencé à parler avec d’autres familles comme la mienne, ça m’a fait du bien. Je pouvais me sentir comprise et avoir enfin un sentiment d’appartenance avec d’autres parents.

Aujourd’hui, c’est un honneur de faire partie de la belle équipe de L’Étoile de Pacho. Je vais partager mes connaissances avec vous, les familles extraordinaires. Je suis convaincue que vous allez m’en apprendre beaucoup.

ALEXANDRE LEGAULT

Éducateur spécialisé de formation, je suis très heureux de me joindre à l’équipe de l’Étoile de Pacho. Ayant un grand frère vivant avec la trisomie 21, j’ai grandi dans un monde où la déficience intellectuelle fait partie du quotidien. Pour moi, ces êtres humains si attachants ne sont pas différents. Ils sont des modèles de persévérance ayant une joie de vivre contagieuse.

J’ai travaillé plusieurs années avec des enfants, adolescents et adultes ayant une déficience intellectuelle et/ou motrice. Durant les dernières années, j’ai plutôt travaillé avec des enfants ayants des difficultés diverses dans les écoles et les centres jeunesses. Je me suis vite rendu compte que les familles ont souvent besoin d’aide et qu’ils ont de la difficulté à trouver ou recevoir cette aide. L’Étoile de Pacho est apparu sur mon chemin juste au moment où j’avais envie de commencer à travailler avec les familles.

C’est donc avec grand enthousiasme que je me joins à cette belle équipe.

Natalie Chiasson

NATALIE CHIASSON

Maman de jumeaux gars/fille de 6 ans, ma vie a changé du tout au tout quand ma fille eut son diagnostic d’autisme à l’âge de seulement 20 mois. Ça m’a complètement démoli et je suis vite tombée en deuil de l’enfant “parfait”. Puis, moins d’un an plus tard, mon fils eut, lui aussi, son diagnostic d’autisme. Beaucoup moins atteint que sa sœur, ce fut tout de même un 2e coup dur à mon cœur de maman. J’ai laissé mon travail pour me consacrer entièrement à mes enfants lors de leur jeune enfance. Zoothérapie, musicothérapie, 1 an de ICI avec le CRDI à raison de 20hrs par semaine chacun, activités de stimulations précoces, camp adapté, gymnastique adaptée, natation adaptée… rien nous arrête! Des années éprouvantes en temps et émotions, mais qui ont été extrêmement bénéfiques. Puis, aujourd’hui, je peux maintenant dire que je suis totalement en paix avec le diagnostic de mes enfants et je ne les voudrais plus du tout autrement.

Ce parcours m’a permis de connaître plusieurs professionnels, mais aussi des parents vivant les mêmes choses que moi. Puis, au fil du temps, j’en suis venue à réaliser à quel point, nous, les parents d’enfants handicapés, sommes laissés à nous-même. Une flamme s’est tranquillement allumée en moi et je me suis mise à aider d’autres parents dans leur parcours. Je me revoyais en eux et je me disais, je veux leur rendre la vie un peu plus facile. Je partageais mes bons coups, mes connaissances en termes de services/organismes/programmes/activités disponibles et ça m’apportait tant de plaisir d’aider les autres dans ce processus. Alors me voici ! Ayant un baccalauréat en sexologie, mais ayant eu une carrière en ventes,  je reviens à ma source de vouloir aider les autres et L’Étoile de Pacho est l’organisme par excellence qui me permet de combiner l’intervenante en moi avec mon vécu en tant que maman d’enfants handicapés. Le match parfait!

Au plaisir!

KATHERINE RAYMOND

Bonjour, je m’appelle Katherine, mais tout le monde m’appelle Kathou. Je me décris comme une femme créative et passionnée. Je suis passionnée de l’être humain (surtout les minis humains), le développement me fascine. J’ai étudié en technique d’éducation en petite enfance et en technique d’éducation spécialisée et j’aime aller chercher des formations supplémentaires sur le développement et l’éducation. J’adore lire sur le développement personnel et l’éducation bienveillante. Je suis une personne enthousiasme et positive

Je suis la maman de deux enfants, Lilybelle et Éloïk. Mon zèbre*, Éloïk est un enfant unique; il a une variante génétique du gène CDH15 (3e cas répertorié au monde) et une malformation de la mitochondrie qui explique que 14% de ses cellules ne répondent pas convenablement ou pas du tout aux stimuli (seul cas au monde). Éloïk est hypotonique sévère, dyspraxique et a un retard de développement global. Éloïk c’est surtout un enfant déterminé, persévérant, souriant et fier; un rayon de soleil. Motivé par sa sœur pleine d’énergie et de compassion, Éloïk marche depuis ses trois ans et demi! Il ne cesse de nous surprendre et de nous émerveiller. Nous sommes dans ce que les professionnels appellent « la zone grise », c’est-à-dire que nous avons très peu de réponse et que personne ne sait ce que nous réserve l’avenir. Nous nous sommes souvent sentis seul au monde et parfois même abandonné par les médecins. Des organismes comme L’étoile de Pacho nous apportent un réconfort et un soutien formidable. C’est ce que je veux faire dans la vie; offrir du soutien et du réconfort aux familles, partager mes connaissances et subvenir au bien-être et au bon déroulement des familles au maximum de leur capacité.

Au plaisir de vous rencontrer!

*thème utilisé pour représenter les personnes atteintes d’une maladie orpheline.

THANIA ALVAREZ

Je m’appelle Thania Alvarez et je suis agente au recrutement à l’Étoile de Pacho. J’aide les familles à trouver un(e) gardien(enne) pour leur(s) cher(s) enfant(s). Je possède un baccalauréat en psychologie et l’automne prochain je commencerai ma maîtrise.

Depuis mon jeune âge, je savais que je voulais exercer un métier qui me permettait d’aider les gens. C’est grâce à l’Étoile de Pacho que je commence à finalement réaliser ce rêve. Je suis aussi maman de deux petits garçons : Gregory, un enfant méthodique et persévérant avec une mémoire exceptionnelle et Aleksander, un garçon très sociable, curieux, avec une soif d’apprentissage énorme. Gregory est atteint d’un trouble du spectre de l’autisme et d’un délai de langage sévère, ce qui a fait en sorte que les deux dernières années ont été un vrai tour de montagnes ruses rempli d’émotions et des défis pour notre famille.

Pendant tout ce parcours et malgré les difficultés vécues, j’ai appris la valeur inestimable du moment présent. Il y eu beaucoup de choses dans le processus de deuil après le diagnostic de mon fils, auxquelles je ne m’attendais pas. Mais la plus grande surprise a été le changement de perspective qui m’a fait apprécier le moment présent. Chaque journée est une nouvelle aventure.

Au plaisir de vous aider et travailler avec vous !

NADIA REZGUI

NADIA REZGUI

Adam a vu le jour en aout 2016 à la suite d’une merveilleuse grossesse de 36 semaines. À sa naissance, rien ne laisser présager que mon merveilleux cadeau serait différent. Au bout du troisième mois, j’ai commencé à constater un écart de développement par rapport à la normale qui s’agrandissait petit à petit. De là a commencé notre parcours d’analyses et d’investigation mené par une pédiatre à la générosité inespérée au sein de l’hôpital Maisonneuve-Rosemont.

En septembre 2017, un mois après l’anniversaire d’Adam, le diagnostic est tombé. Il s’agit d’une délétion du chromosome 9p24. Cette anomalie génétique est corrélée avec l’autisme, la déficience intellectuelle, le retard global du développement, l’hypotonie, l’hyperlaxité, des anomalies cardiaques, etc. Il s’agit de l’histoire d’un petit bout de gène, qui en partant, a ouvert la porte à de multiples défis et batailles, mais aussi à l’émerveillement face à chaque petite réussite.

Aujourd’hui, Adam est un enfant charmant, affectueux, heureux et persévérant. J’ai appris à respecter son rythme et à l’accompagner dans le dépassement des obstacles. Son espièglerie, sa curiosité et sa soif d’apprendre nous procurent à tous les deux énormément de bonheur.

Après 4 ans où nous avons eu des rendez-vous allant de deux à quatre jours par semaine au sein du CRME et du CRDI, aujourd’hui Adam fréquente une école qui nous soutient et collabore à merveille avec notre intervenant pivot. Confiante que le bien-être d’Adam est assuré au sein de l’école, je me suis décidée à travailler tout en finissant mon doctorat.

En travaillant avec L’Étoile de Pacho, je réalise enfin un rêve qui m’habite depuis quelques années. J’ai enfin la possibilité d’aider, au mieux que je peux, des familles qui vivent la même situation que la mienne. C’est donc avec une immense joie que je me joins à la merveilleuse équipe de L’Étoile de Pacho et aux extraordinaires familles et membres.

Marie-Claude Audet

MARIE-CLAUDE AUDET

Je ne peux me présenter sans mettre en lumière mon fils Édouard qui, depuis sa naissance, nous fait tous briller sous une nouvelle étoile… Désormais âgé de 13 ans, cet électron (plus que) libre nous en a fait voir de toutes les couleurs… et même parfois de toutes les noirceurs… Car le quotidien avec un enfant polyhandicapé est rempli d’imprévus, d’inconnu… et d’inconnuS (si l’on pense à tous les spécialistes croisés sur notre chemin !). Ainsi, Édouard demeure un mystère médical et s’avère être un digne représentant des personnes ayant une maladie orpheline. Non-verbal, déficience physique et intellectuelle sévère, crises pathogènes dissociatives, dysphagie, hypotonie, syndrome du côlon irritable, algie vasculaire faciale, reflux gastrique, constipation et apnées diurnes… voilà tous des mots qui enjolivent désormais nos discussions quotidiennes… de même que les nombreux formulaires à remplir ad vitam aeternam…

Heureusement, comme le dirait un certain Obélix, je suis « tombée dans le chaudron des mots » quand j’étais petite ! C’est donc sans surprise que j’ai obtenu un DEC et un BAC en lettres françaises de même qu’une maîtrise en création littéraire dans « mon jeune temps » … J’aspirais à enseigner le français au collégial et à l’université, mais voilà, la venue sur notre planète de ce cher Édouard m’a fait mettre ma carrière en veilleuse-satellite !

Au fil des ans, j’ai eu plusieurs contrats d’animations en littérature jeunesse, de rédactions en tous genres et voilà que grâce à une rencontre déterminante avec Nathalie Richard, j’aurai l’immense privilège de devenir l’animatrice des groupes de soutien de même que la rédactrice de certains documents pour cet organisme à la mission incomparable et au succès… interstellaire !

Noemi Marquis

NOÉMI MARQUIS

Je suis mère de deux enfants, Macéo et Victor. Macéo est autiste avec une encéphalopathie épileptique de type Lennox-Gastaut, une forme d’épilepsie infantile difficile à traiter qui se caractérise par une régression psychomotrice ainsi que des crises fréquentes et de types différents. Il a perdu l’usage du langage, est de retour aux couches depuis l’âge de six ans et présente des limitations majeures dans ses apprentissages et ses déplacements. La maladie reste très invalidante malgré les traitements. Les deuils se sont succédés, mais nous pouvons dire que nous avons développé un équilibre et une sérénité dans l’adversité. L’amour nous guide à chaque étape et nous permet d’avancer.

Passionnée de nature, de jeux extérieurs, je crois à la puissance de la créativité et de l’enthousiasme. Éducatrice à l’enfance formée et qualifiée, j’ai travaillé auprès de tous les groupes d’âges depuis 2010, avec un intérêt marqué pour la clientèle présentant des défis particuliers. Mon rôle de guide et de soignante est au cœur de mes actions depuis toutes ces années et oriente mon nouveau projet de vie professionnelle à L’Étoile de Pacho comme Intervenante à domicile. Une véritable conciliation travail-famille, un rôle porteur de sens, des valeurs d’entraide et de solidarité. Ça, c’est le bonheur au travail !

GENEVIÈVE ARÈNE

Je suis maman de deux garçons merveilleusement différents. Maverick qui est Autiste Asperger, il a aussi un TDAH, un retard de développement, une dyspraxie motrice (TDC), il est épileptique, hypotonique, hyperlaxe et il a un trouble de fatigue musculaire qui est toujours en investigation en génétique et en physiatrie.

Phoenix, mon plus jeune, a le syndrome Gilles de la Tourette, un TDAH, un trouble obsessionnel compulsif avec rigidité cognitive, un trouble anxieux NS, un trouble explosif intermittent, un trouble de modulation sensorielle, une dyspraxie verbale et nous avons appris dernièrement qu’il a aussi un trouble neurologique. J’ai moi-même un TDAH. Bref, un joyeux cocktail, avec de nombreux rendez-vous et défis, qui m’a mené à quitter mon emploi aux finances dans une compagnie d’aéronautique en 2015.

À l’instar de mes fils qui sont multi-diagnostiques, je suis multidisciplinaire. J’ai travaillé et étudié dans plusieurs domaines très variés : théâtre, clown, arts plastiques, comédienne, éducatrice en CPE, comptabilité et finances, coiffure, composition et rédaction françaises, et j’en passe!

Mes enfants étant maintenant tous deux en classes adaptées, j’ai « un peu » plus de temps pour moi. J’ai donc repris mes études en Psychologie à l’UQAM cet automne, dans le but éventuellement, d’aider les familles ayant des enfants en situation de handicap. Un rêve que je caresse depuis quelques années. Je ne pensais pas que mon projet de carrière se réaliserait aussi rapidement! L’Étoile de Pacho est arrivé dans ma vie comme par magie, par un signe du destin me démontrant que j’avais fait le bon choix!

Je suis plus qu’heureuse de me joindre à cette merveilleuse équipe et espère y apporter ma contribution longtemps!

PARCE QUE CHAQUE DOLLAR FAIT UNE DIFFÉRENCE